Des réformes universitaires génératrices de violence : Les étudiants de l’Alliance pour la république accusent l’opposition de manipuler ceux qui y sont opposés

  • Source: : Seneweb.com | Le 29 novembre, 2013 à 13:11:42 | Lu 6180 fois | 6 Commentaires
content_image

Des réformes universitaires génératrices de violence : Les étudiants de l’Alliance pour la république accusent l’opposition de manipuler ceux qui y sont opposés

« Le Président Macky Sall, pur produit de l’université ne peut pas, aujourd’hui, chercher des moyens de mettre des bâtons dans les roues des étudiants ». Tel est l’avis des étudiants de l’Alliance pour la république qui accusent l’opposition de manipuler leurs camarades opposés à la réforme universitaire. « Nous prenons à témoin l’opinion publique et internationale et dénonçons la manipulation de certains étudiants par l’opposition, déterminée à déstabiliser l’université et le pays. 

Nous appelons à plus de responsabilité, les camarades qui s’agitent sans raison valable dans les universités et qui continuent d’affirmer à tort que le prix des tickets de restauration va augmenter », a dit Ernest Ngom, Secrétaire Général par intérim des élèves et étudiants républicains (Meer). Rappelant que tous les acteurs « acquis à l’idée d’améliorer les performances à l’université conviennent de la nécessité d’apporter des réformes et de l’adapter aux besoins économiques et sociaux actuels ». Il a demandé le retour au calme.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


@ Estar En Novembre, 2013 (14:22 PM) 0 FansN°: 1
MERCI. ILS SONT DES DEFAILLANTS CES KONARDS...! DOUL REK...!!! :down:  :down:  :down: 
L.mbaye En Novembre, 2013 (20:50 PM) 0 FansN°: 2
JE SUiS VRAIMENT déçu d'entendre des étudiants qui devront défendre les intérêts généraux consubstantiels de leurs congénères comme le font l'homme politique mais c'est pas le cas.Oui reformé ns sommes d'accord mais pas de manière erratique sinon le président lui meme n'en serait pas là.Un appel doit impérativement etre lancé,oui un appel dans le but de réunir nos forces et faire face à cette reforme
Diallo Mahmoud ;ucad En Novembre, 2013 (22:54 PM) 0 FansN°: 3
Ernest Ngom, tu te mets dans la peau de nos médiocres et égoïstes politiciens en disant que les étudiants sont manipulés.

En fait, les réformes universitaires ne constituent pas un problème pour nous étudiants. C'est la manière expéditive et mercantile dont elles sont entreprises que nous dénonçons car elles(ces réformes) risquent de mettre à la porte des milliers de bacheliers et étudiants. Ce qui constitue une injustice qui, sans doute se retournera contre le régime en place déjà très mal en point.

Par ailleurs, on constate une très grande contradiction dans la manière de gouverner de Maky SALL. D'une part, il parle de CMU: couverture maladie universelle(du social, non) et d'autre part, il veut vider l'université en instaurant une privatisation progressive qui ne dit pas son nom.

Personnellement, j'appelle l'ETAT du Sénégal à adopter une posture "diplomatique" car les étudiants sont disposés à la concertation contrairement à ce que certains veulent faire croire en demandant à l'ETAT de sévir, en nous diabolisant. Or, je ne pense pas que ces détracteurs des étudiants réagiraient autrement s'ils étaient à notre place. C'est très facile de traiter quelqu'un de violent. Je fais ici référence aux deux invités de l'émission "GRAND JURY" du DIMANCHE 24 NOVEMBRE. Les étudiants n'ont jamais dit qu'ils payeront moins que les enfants des "JARDINS" ou même crèches.

VIVE LE MOUVEMENT ETUDIANT!!!!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com